Stratégie littorale à Capbreton

Ajouter à mon bloc-notes

Vous êtes ici :

Devant la dégradation du cordon dunaire et le recul du trait de côte, la municipalité a lancé en février 2016 des travaux de réhabilitation du cordon dunaire. Il fallait consolider cet écosystème fragile, endommagé par le piétinement et les tempêtes.

Aménagements du cordon dunaire, transfert de sable et autres opérations, telle « Mon sapin pour la dune » : la municipalité s’engage durablement dans son action contre le recul du trait de côte.

Une flore adaptée

Ce projet est l’affaire de tous. Il a pu être mené à bien grâce au concours des citoyens de la dune, de l’ONF et d’associations, en collaboration étroite avec les propriétaires fonciers. Il fallut planter une flore adaptée (oyat, agropryron) et limiter les passages sauvages, après avoir redonné au cordon dunaire une forme aérodynamique, pour faire le dos rond face au vent. Mais l'entretien de la dune va bien au-delà de ces travaux : des aménagements réguliers sont opérés par l’ONF, les citoyens de la dune et les services techniques. De même, l'opération « Un sapin pour la dune » s'inscrivait dans cette logique. Les sapins de Noël (naturels) ont été collectés puis posés au pied de la dune afin de la consolider.

Transfert de sable

Le transfert de sable constitue un autre élément de protection du littoral, grâce à l’instauration d’un by-pass, système de transfert hydraulique des sables, depuis la plage Notre Dame. Le recul du trait de côte est un sujet complexe et dans ce domaine, les connaissances scientifiques évoluent. Le littoral recule car il existe un déficit de sédiments, conjugué au réchauffement climatique. Le déplacement des blockhaus, dès les années 50, en témoigne. Face à ce phénomène, la commune a décidé d’agir à long terme.

En savoir plus sur la dune