Les Vikings de l'Adour

Retour

Ajouter à mon bloc-notes

Vous êtes ici :

Conférence   Le Gouf  

M'y rendre >>

mardi 8 mai 2018

La video de la conférence est en ligne ici


Programmation GOUF

Conférence du lundi 7 mai à 18 heures / Casino de Capbreton
Entrée gratuite - Réservations à l'Office du Tourisme de Capbreton au 05 58 72 12 11

Les Vikings de l’Adour

Quand les Vikings habitaient Capbreton-Hossegor

Présentée par Hugo Verlomme, une conférence de JOËL SUPÉRY, auteur d’un nouveau livre : La saga des Vikings, Une autre histoire des invasions (préface de Michel Onfray).

Nous avons tous une image stéréotypée des Vikings, pillards et violents. Or Joël Supéry, imprégné de culture gasconne mais aussi nordique, fait voler en éclats cette image d’Épinal pour nous faire découvrir l’autre face de ce peuple avancé qui n’a laissé que peu de traces matérielles, vu qu’ils travaillaient le bois et que leur transmission culturelle se faisait de manière orale.

Alors qu’il vivait à Capbreton, Joël Supéry s’est passionné pour l’origine des noms de lieux et l’histoire de ces « Normands » venus des mers froides et ayant choisi de s’installer pour plusieurs décennies en Aquitaine, notamment dans les estuaires et les ports naturels. À cette époque, la région Capbreton-Hossegor-Seignosse constituait un bassin et un réseau hydrographique hors du commun, grâce à la présence du Gouf, ce canyon sous-marin dont la tête est en contact avec le littoral, ce qui a permis à ces navigateurs d’exception de pénétrer plus avant dans les terres…

Comme le dit Joël Supéry en introduction à cette conférence :
« En 840 les Vikings envahissent la Gascogne. Leurs chefs, Asgeir, Ragnar et Björn, s’installent dans l’embouchure de l’Adour, face au Gouf. Cette présence a duré et laissé des traces. Des noms : Capbreton, Hossegor, Bayonne, Angresse. Des techniques : constructions à clin, chasse à la baleine. Des coutumes : droit de Varech et le Bihore. Les Vikings des Landes édifièrent aussi d’immenses tours signalant les embouchures, des maerk, devenues symbole de leur domination. Le feu de la Torèle commémore bien plus qu’une victoire sur les Vikings. Et puis il y a les Gahets de la Punte, ces Goths aux yeux clairs… »

 


Actualité liée