Le sable et l'Homme dans l'histoire de la côte landaise

Retour

Ajouter à mon bloc-notes

Vous êtes ici :

Conférence   Environnement   Le Gouf  

M'y rendre >>

CASINO MUNICIPAL

Adresse activité

1 Boulevard François Mitterrand 40130 Capbreton

jeudi 7 févr. 2019

Le sable et l'Homme dans l'histoire de la Côte landaise

Conférence de Julien Moresmau

Un regard historique et sociologique sur l'implantation de l'Homme dans ce sol sablonneux surant des siècles, et perspectives pour les années à venir.

Depuis des siècles, le sable et l'Homme entretiennent des relations particulières sur la Côte landaise. Jadis les dunes mobiles envahissaient les terres, détruisant les cultures. Le sable bloquait les passes et limitait le développement de ports de commerce. Puis, le sable est devenu un produit commercial, avec l'extraction de graviers et de sables pour la construction. Puis, plus tard, des kilomètres de plages pouvant accueillir les touristes.
Si l'on veut mener une réflexion sur la gestion du sable et les activités humaines pour les prochaines années, il faut faire un retour historique sur la formation de ce littoral, puis voir, sous un angle sociologique, pourquoi et comment l'Homme a aménagé ce territoire hostile. La dernière partie présente des techniques utilisées ou étudiées pour lutter contre l'érosion du littoral.

Julien Moresmau, 34 ans, originaire de Soorts-Hossegor, résidant à Capbreton, est joueur professionnel de Cesta punta (pelote basque), mais aussi agent commercial dans le vin, et diplômé d'un IUP Management du sport.
Petit-fils de résinier, il a beaucoup appris de son grand-père sur la vie des Landes pendant la guerre (il a vécu caché dans les dunes en autarcie de chasseur- cueilleur) puis après la guerre : les muletiers exploitant le gravier, le potager dans les barthes, les sources, les marées entrantes dans le Bourret, les marais, la chasse, la vigne, les pins, les plantes des dunes...
En étudiant la sociologie, Julien Moresmau a tenté de mieux comprendre le lien des anciens avec ce littoral qu'ils fuyaient, puis la création d'un nouveau concept : "la plage".
Avec l'érosion, le recul du trait de côte, le peuplement du littoral et la montée des eaux, il se passionne plus que jamais pour cette relation sable / Homme sur notre territoire.

Actualité liée