Questions & réponses

Ajouter à mon bloc-notes

Le Gouf est-il un gouffre, une fosse, une faille ?

Ni l’un, ni les autres, il s’agit d’un canyon sous-marin qui court sur 270 km de long. On compte 130 canyons (beaucoup plus petits) dans le seul golfe de Gascogne.

Le Gouf est-il le plus profond du monde ?

L’endroit le plus profond au monde est la fosse des Mariannes, au large du Japon, à plus de 11 000 m de fond. Les canyons ne sont pas les endroits les plus profonds du monde. Un canyon se mesure à la fois en profondeur, en longueur et en largeur.

L’un des plus profonds est celui de Nazaré, au Portugal (près de 5 000 m), qui provoque des vagues géantes (récemment surfées), et le Gouf a une profondeur terminale d’environ 4 000 m. De par sa longueur, largeur et profondeur combinées, le Gouf est cependant l’un des plus remarquables canyons au monde.

A t-il déjà été exploré ?

Non, en dehors des engins militaires, aucune mission humaine ne s’est déroulée dans le canyon de Capbreton. Vu le coût des opérations profondes, il faudrait des intérêts matériels considérables (forages, matières rares) pour financer de telles recherches. Une rumeur a couru, comme quoi Cousteau y aurait fait une plongée (voir la BD de Jean Harambat) pour y chercher des fûts contaminés, mais ce n’est pas le cas, même si le commandant a pu faire allusion à ces problèmes.

Aujourd’hui l’exploration se poursuit grâce aux sondeurs, aux sonars, aux ordinateurs, qui reconstituent et modélisent les fonds marins, parfois en temps réel. On utilise aussi des caméras tractées à plusieurs centaines de mètres de fond, des ROV (robots caméras téléguidés), ainsi que des drones sous-marins.

Trouve-t-on des créatures bizarres dans le Gouf ?

Dans cet écosystème unique, on trouve effectivement des espèces très rares, notamment en profondeur. Des poissons aux noms étranges : poisson rubis, grenadier barbu, chien espagnol, squale savate, bourse licorne, escolier à long nez, et même le légendaire serpent de mer, dont on sait aujourd’hui qu’il s’agit du régalec, long poisson qui serpente et peut mesurer 5 à 7 m ! Mais aussi des cétacés inhabituels, capables de descendre en profondeur : cachalot pygmée, dauphin de Risso, mésoplodon densirostris, baleine à bec de Sowerby ou la baleine à bec de Bainville, capable de sonder à 1 500 m. Sans oublier les requins, bien représentés dans le Gouf, quelques exemples : requin bleu, requin-pèlerin, requin griset, requin Mako et même des requins marteaux ! Et bien sûr le légendaire calmar géant.